Musiques

14ème édition du « Festicolor » de Meung sur Loire : un tsunami de plaisirs vous y attend

14ème édition du « Festicolor » de Meung sur Loire ce weekend. Elle se déroulera du jeudi 28 au samedi 30 mai au parc du Centre de Loisirs. Cette année encore, des musiciens exceptionnels seront présents. L’édition précédente avait laissé derrière elle des souvenirs de musiques chaudes et passionnées. 4500 personnes avaient été séduites. Sur les rails du bien-être, Emji, gagnante de la « Nouvelle Star 2015  » sur D8, avait servi de locomotive en ouvrant les festivités. Cette année, sans nul doute, les premiers accords vous tiendront pour ne plus vous lâcher. Alors laissez vous embarquer pour un weekend de folie. Embarquement immédiat. Voici le programme complet :
[br]
festifesti2
[br]
JEUDI 28 MAI  –  SOIRÉE GRATUITE :
– 20h00 – Ouverture du parc

– 20h30 – Flowz – Scène des 3 arbres :
Flora Bonenfant et Eric Amrofel vous ouvrent les portes de leur nouveau projet intitulé «Flowz». Un duo voix/guitare sur des compositions originales teintées d’accents pop et folk. Flora Bonenfant à la voix, Eric Amrofel à la guitare
– 22h00 – Marmouz Garden – Scène des 3 arbres :
Les premières graines du groupe Marmouz Garden pointent le bout de leur nez au cours de l’automne 2008. Cette bande de copains fonde ce qui sera l’esprit des Marmouz garden au cours de soirées aux boeufs endiablés. Au fil des semaines, les influences de chacun entre rock ska chanson et reggae permettent aux premières racines du groupe de s’ancrer. Puisant leur inspiration à l’ombre d’un vieux chêne solognot, les Marmouz sèment leurs premières compos et les arrosent. Enfin l’été arrive et c’est à la fête de la musique que leurs jolies chansons éclosent aux oreilles de leur public. Premiers frissons premières sensations… Avec ses textes à la fois légers et engagés, sa rythmique festive, le premier album  » De grands gamins  » a éclos au printemps 2013.
– 00h00 – Fermeture du parc
___________________________________________

VENDREDI 29 MAI :
– 19h00 – Ouverture du parc
– 19h30 – Chanson d’occasion – Scène des 3 arbres :
Pento et costards rétro dans un décor de brocante à vendre aux enchères, ils chinent dans la chanson populaire pour y dégotter et rénover quelques chansonnettes. Ils se font un malin plaisir à les dépoussiérer et les vernir d’un style swing manouche parfois décalé. Le point commun : Que des tubes !! Le fil conducteur : Les trocs monsieur s’en chargent !! Les trocs monsieur chantent en interaction avec le public dans un premier et deuxième degré assumé et s’adaptent à toutes les occasions. Les chanteurs de salle de bain auront l’occasion de réviser leurs classiques !!!
– 20h45 – Sanseverino – Grande scène :
Sanseverino :  » J’ai très, mais alors, très envie de relire pour la cinquième fois le livre d’Henri Charrière : Papillon. Mais plutôt que de bêtement relire des trucs que je connais quasiment par cœur, je vais en faire 12 ou 13 chansons que je vais écrire dans l’ordre chronologique, les unes après les autres. Pas comme dans un album normal. Mieux que ça, avant même d’en faire un album, je vais en faire un concert/lecture… enfin non, pas une lecture. Voila ce que je me suis dit, et tout est parti de là. Avec le même groupe que la tournée Honky Tonk parce qu’entre nous ça fusionne, et encore, je minimise. Et moi, je crois bien que je vais venir aussi…. »
– 22h15 – Scarecrow – Grande scène :
Scarecrow vous emmène dans un monde où le Blues et le Hip Hop ne font qu’un. Où le groove est roi, qu’il soit arraché d’un dobro ou samplé d’un vieux vinyle. Des complaintes nées au début du 19ème siècle dans les champs de coton américains, aux sons urbains des métropoles trépidantes du 21ème siècle, le quartet improbable propose une synthèse excitante. Guidés par l’épouvantail qui les représente, ils rendent hommage aux mouvements fondateurs tout en contournant leurs codes, ramenant le blues à la sueur et le hip hop à ses racines instrumentales. Sur scène, Slim Paul – guitariste / bluesman- et Antibiotik – scratcheur / rappeur confrontent les générations dans un exercice de style périlleux: mêler deux langues, deux cultures et deux instruments que rien n’attirait, avec pour trame de fond le basse / batterie enivrant de Jamo et le Pap’s. Avec son grain de composition unique et ses performances tonitruantes, les quatre toulousains (galvanisés par 300 concerts dans 10 pays) reprennent la route en 2014, accompagnés d’un nouveau projet discographique…
– 23h30 – Boogers – Scène des 3 arbres :
Trentenaire, un peu hister, chercheur d’airs, l’air de pas s’en faire. Voici Boogers, Tourangeau touche à tout, musicien, chanteur, Dj, animateur sur une radio locale (Radio Béton) qui prise le rock libertaire. Son 3ème opus oscille entre rock, punk, électro et pointe de reggae. Eclectique ? Dynamique, plutôt. Un Frenchy de plus qui opte pour la langue de Shakespeare, what a shame ! Direz-vous. Ce sera oublier que nombre d’artistes se sont cassés les dents sur le rock. Il faut l’avouer, seuls quelques-uns savent le conjuguer avec l’idiome de Molière.
– 02h00 – Fermeture du parc

___________________________________________

SAMEDI 30 MAI :
– 10h30 – Les écoles de Meung-sur-Loire et l’école Municipale de Musique
– 12h00 – Fermeture du parc
– 18h15- Ouverture du parc
– 18h30 – Harmonie de Meung-sur-Loire – Parc
– 19h30 – The Riots – Scène des 3 arbres :
Héritiers des Tiken jah fakoly, Alpha Blondy et autres artistes reggae ultra-militants, The Riots débarquent avec une seule idée en tête : dénoncer, crier, informer. Revenants aux sources du reggae et à sa vocation d’être la voix du peuple, ces 7 musiciens nous balancent leurs cuivres et leurs riddims pour un son roots pur et dur ! Communautarisme, conflit Israëlo-Palestinien, enfants soldats, tout est abordé sans concessions. On en ressort les oreilles gonflées à bloc et la matière grise en ébullition !
– 20h30 – Phases Cachées – Grande scène :
Phases Cachées est née d’une blague sur un banc en 2006, pour devenir aujourd’hui l’un des groupes à surveiller. Entre le rap et le reggae, ces garçons au flow impeccable et inclassable peuvent déjà se targuer d’une réputation de bête de scène et de nombreuses récompenses.
– 21h30 – Freddy Drum’n Gong + Fanf’ à Pouet :
Après une intense et jeune carrière de musicien dans autant de styles que possible, Freddy pose ses instruments pour assouvir ses rêves de vol, de montagne et de voyage, sa soif de nouvelles disciplines. Il parvint rapidement au mix de ses passions avec ses batteries volantes, ses drumngong sous les higlines, et devant tout le base jump, ultime fantasme de l’être humain. Nous le retrouverons accroché dans les arbres du parc du centre de loisirs ou au dessus de vos têtes, accompagné par l’Harmonie de Meung-sur-Loire.
– 22h00 – Danakil – Grande scène :
Le reggae est une musique universelle et Danakil en est, depuis plus de dix ans, une parfaite illustration. Le groupe francilien est devenu en effet, au fil de trois albums, l’un des fers de lance de ce que de nombreux médias ont appelé le renouveau du reggae français.
– 23h30 – Cruskin – Scène des 3 arbres :
Le groupe CRUSKIN est originaire de Tours et s’est formé début 2009 avec Sabrina au chant, guitare et piano Alexandre à la basse et Samuel à la batterie. Grâce à une Pop/Rock/ Alternative dynamique, puissante et efficace, le trio suscite l’engouement du public français.
– 02h00 – Clôture du festival
[br]
Pour tout savoir sur le Festicolor 2015 : http://www.festicolor.net/index.php?id=2
Vous lisez cet article sur un téléphone portable ? Voici le lien de la vidéo ( cliquez dessus ) : https://youtu.be/CpqzuADSiOk

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En haut
X