Le saviez-vous ?

21 décembre : journée mondiale de l’orgasme

Si vous vous trouvez dans l’hémisphère sud, le 21 décembre signe le début de l’été. Pour l’hémisphère nord, cela annonce plutôt la froideur hivernale. Souvenez-vous du 21 décembre 2012 ou certains avaient annoncé la fin du monde en interprétant la fin du calendrier maya. Mais depuis huit ans, vous ne le savez peut être pas, cette date représente la journée officielle de l’orgasme.

L’association « Globalorgasm » a été créée en 2006 par deux pacifistes américains, Donna Sheehan ( 76 ans ) et Paul Reffell ( 55 ans). Elle est à l’origine de cette journée. Pourquoi le 21 décembre me diriez-vous ?
C’est la journée la plus courte de l’année accompagnée de la nuit la plus longue. On a donc envie de rester plus longtemps au lit. Longtemps, longtemps et pas tout seul.
De plus, le solstice est une période de changement avec une nouvelle lune qui serait particulièrement bénéfique pour jouir des plaisirs orgasmiques.
L’association « Globalorgasm » milite pour une très bonne cause : la paix dans le monde.
L’orgasme sexuel diffuse une énergie positive qui justement permet de lutter efficacement contre la violence. Un individu connaissant ce point culminant du plaisir est un être heureux et donc moins belliqueux.

orgasme2orgasme3

D’un point de vue scientifique, des études ont montré que lors de l’orgasme, le cerveau sécrète une hormone aussi bien chez les hommes que chez les femmes, du nom d’ocytocine pour être précis. Cette dernière permettrait de réduire notre anxiété d’où son surnom d’hormone « d’amour et de confiance ».
L’association invite donc la planète à participer à cet évènement, seul, à deux, ou au nombre qui vous conviendra.
Si le 21 décembre 2012 annonçait la mort des hommes, celui de 2013 célébrera « la petite mort ».
En résumé, faites l’amour pas la guerre.

 

1 Commentaire

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En haut
X