Autres Sports

Les Dragonnes enfument les Panthères!

C’était une belle affiche qu’accueillait le Palais des Sports ce soir, puisque Fleury et Metz, les deux derniers champions de France s’affrontaient. Un défi pour nos jeunes Panthères, au début d’un nouveau cycle et face à une équipe solide, physique et rodée pour la Ligue des Champions.

Ces trois dernières saisons, un Fleury Loiret Handball – Metz était sans aucun doute LA rencontre de la saison, mais cette année les cartes sont totalement redistribuées. Si le Metz Handball, fort de son titre de Champion de France, fait figure de prétendant à sa propre succession, on ne peut pas en dire autant du Fleury Loiret Handball. Les Panthères à l’effectif quasiment renouvelé et rajeuni est à l’aube d’un nouveau cycle. Ce sont donc des Fleuryssoises toujours invaincues à domicile et en quête d’exploit, qui partaient à la chasse à la Dragonne…

Metz dans la peau du champion prenait rapidement les commandes, mais les Panthères sous l’impulsion de sa jeune pépite brésilienne Bruna de Paula restaient au contact mais ne parvenaient pas à trouver la balle d’égalisation sur chacune de leurs opportunités, la faute à une Laura Glauser inspirée. La gardienne messine prenait  l’ascendant psychologique sur les tireuses fleuryssoises. Fébriles défensivement, les Panthères n’arrivaient pas a cadenasser le poste de pivot adversaire. Une aubaine pour Pop Lazic qui pouvait aligner Julie Foggea à 6 mètres et permettre à son équipe de prendre un léger avantage. Dans son duel à distance de gardiennes internationales, Foggea réussissait tout de même à maintenir son équipe à flot, mais Laura Kanor envoyait les siennes aux vestiaires avec un avantage de 3 buts.

On attendait une réaction des Panthères. Cela n’est malheureusement pas arrivé. Les fleuryssoises n’ont pas su répondre au défi physique proposé par le Metz Handball en défense. Pire elles ont bafouillé leur handball, multipliant les pertes de balles et quand les tirs partaient, Laura Glauser (46% d’arrêts) était le plus souvent sur la trajectoire. Impeccable dans les buts, la messine à faciliter la large victoire de son équipe. Les Panthères s’inclinent finalement lourdement 21-33.

A la fin du match, Coach Cassan ne masquait pas sa déception « On a manqué de justesse technique en attaque et défensivement ça a été compliqué dû à un manque d’agressivité ».Des points qu’il faudra rapidement travaillé d’ici dimanche et un déplacement compliqué chez les Lionnes d’Issy Paris, prétendantes elles aussi au titre de Championne de France.

 

 

 

 

 

 

 

1 Commentaire

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En haut
X