Sans Catégorie

Aurions-nous des magiciens à Orléans ?

Le film “Les Animaux fantastiques : Les Crimes de Grindelwald” est sorti la semaine dernière, et une bonne partie du film se passe à Paris.

J’imagine en tant que lecteurs attentifs, que vous avez remarqué l’objet utilisé par les magiciens pour entrer au Ministère de la Magie Française était une fontaine Wallace (en Angleterre, c’est la célèbre cabine téléphonique rouge), dont il existe aussi un exemplaire à Orléans. Coïncidence ? C’est ce que nous allons voir…

Mais tout d’abord, qu’est-ce qu’une fontaine Wallace ?

Ce sont des fontaines commandées par Sir Richard Wallace – un philanthrope – et dessinées par Charles-Auguste Lebourg. La première fontaine sera installée à Paris en 1872. Elle est composée entre autre de 4 cariatides (statue de femme soutenant une corniche sur sa tête), ayant chacune une représentation : la bonté, la simplicité, la charité et la sobriété. Elles sont toutes différentes, soit par la position de leur genou et de leurs pieds, soit par la manière dont leur tunique est nouée au niveau du corsage.

Simplicité et Sobriété ont les yeux fermés ; Bonté et Charité les ont ouverts. Elles représentent également les 4 saisons : Simplicité symbolise le printemps, Charité l’été, Sobriété l’automne et Bonté l’hiver.

 

Et dans quel but ont-elles été installées ?

Il faut pour cela revenir à l’époque, en 1870, où Paris était assiégée par les Allemands. Bon nombres de points d’approvisionnement d’eau ont été détruits et par conséquent, l’accès à l’eau potable déjà onéreux, devient encore moins facile d’accès.

L’idée était donc de mettre à disposition des points d’accès à l’eau, de manière gratuite, pour que tout le monde puisse avoir de l’eau potable.
Les premières ont été installées à Paris en 1872, on en compte encore 120 en fonctionnement (https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_fontaines_Wallace_de_Paris), et rapidement d’autres ont été installées en France, mais aussi à travers le monde (https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_fontaines_Wallace#En_r%C3%A9gions)
Elles distribuent de l’eau potable du 15 mars au 15 novembre.

A Orléans, la fontaine se trouve au croisement de la rue de Bourgogne et de la rue Louis Roguet, sur une petite place, avec un mur en trompe l’oeil derrière.
Et dans la région, on en trouve une aussi à Bourges.

Fontaine Wallace à Orléans, Rue de Bourgogne

Mais alors, c’était un stratagème des sorciers pour dissimuler leur porte d’entrée ?

Le mystère reste entier. Depuis que nous avons remarqué ce détail dans le film, nous sommes allés observer discrètement la fontaine à Orléans. Bien qu’étant patients, nous n’avons rien remarqué d’inhabituel jusqu’à présent. Il faut dire que ce genre d’accès est habituellement protégé par un charme ayant pour but de distraire les Moldus afin qu’ils ne remarquent rien.

Attendez on frappe à ma porte…

“Oubliettes !…”

 

 

 

 

 

 

 

Vous l’aurez bien compris (du moins je l’espère), les magiciens n’existent pas, du moins tels qu’ils sont décrit dans l’univers d’Harry Potter (quoique… :D), mais c’était surtout une bonne opportunité pour vous parler de cette belle fontaine rue de bourgogne !

3 commentaires

3 Comments

  1. Murcia

    2 décembre 2018 a 20:50

    Le film est Les animaux fantastiques : Les crimes de Grindelwal

  2. Lou

    3 décembre 2018 a 15:03

    Animaux fantastiques : Les crimes de Grindelwald

  3. Patrice Mas

    9 décembre 2018 a 06:58

    Les animaux fantastiques: Les crimes de Grindelwald.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En haut
X