Arts/Spectacles

Bilan du festival de Loire 2013

 

C’est fini pour la sixième édition du festival de Loire. Elle s’est achevée hier après-midi en laissant derrière elle une caravane de sentiments contrastés.

 

Malgré un ciel très nuageux, cela n’a pas empêché les festivaliers de venir en masse découvrir ou redécouvrir pour ceux qui sont déjà venus dans la semaine, les gondoles, les différentes guinguettes, les montgolfières, les parades musicales, les manèges pour enfant, l’accrobranche, les balades sur la Loire ou le canal.
Bref, comme nous vous l’avions décrit dans nos précédents articles, une palette d’animations qui a vraiment su ravir petits et grands avec notamment un spectacle de clôture qui a séduit le public (voir vidéo).

Mais si d’un côté les mariniers et le spectacle de samedi soir ont connu un véritable succès, de l’autre plusieurs ombres au tableau ont pu néanmoins être constatées.

– Par rapport aux précédentes éditions, les « grands spectacles » annoncés ( ainsi appelés sur la brochure ) n’ont pas tous été au rendez-vous notamment ceux du mercredi et vendredi soir ( voir articles précédents ), sentiments basés sur vos propres propos.
En revanche, la soirée du jeudi soir est de loin la meilleure avec des talents régionaux qui ont vraiment su enflammer la foule.

 – Gros bémol concernant les prix qui ont été jugés par la plupart d’entre vous abusifs : un sandwich et une barquette de frites 10 euros, 16 euros une bouteille de vin du festival de Loire etc.

– Gros bémol également pour les accès au festival. Que cela soit pour y venir ou pour y repartir, il n’y avait pas assez de tramways qui desservaient les lieux. Nous avons pu constater beaucoup de scènes d’énervement.

– Une grande roue qui ne tourne pas. A notre passage le vendredi, elle avait enregistré 15 personnes.
L’emplacement de cette dernière s’est avéré mal choisi.

– La mauvaise ambiance entre différentes associations de mariniers s’est parfois faite ressentir. Vraiment dommage …

Pour conclure, même si le festival de Loire 2013 n’était peut être pas la meilleure édition, ce style d’événement reste très attractif pour notre bonne vieille cité johannique.
Orléans bouge, évolue dans une bonne dynamique, et sait à présent s’imposer dans un paysage régional voir national.

 

1 Commentaire

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En haut
X