Handball

C’était soirée Fest Noz à Saran!

Une semaine après son succès à Aix en Provence (27-30), le Saran Loiret Handball voulait clôturer son année 2016 sur une victoire face à Cesson Rennes.

Pour aborder cette rencontre, les Saranais pouvaient compter sur le retour précoce de Jean Jacques Acquevillo et sur un public encore venu en masse soutenir nos handballeurs.

Les Bretons lançaient les hostilités mais Vozab, fort de sa sélection au prochain Hand Star Game recollait aussitôt au score. Toujours dans son schéma à 7-6, les Saranais déstabilisaient la défense Rennaise et prenaient les commandes (13’ : 6-5). Kocic bien aidé par une grosse défense y allait du sien en effectuant pas moins de 7 arrêts (39%) et l’écart grimpait logiquement en faveur des Loirétains (23’ : 11-8). Mais voilà, Cesson via son international portugais Davyes, s’arrachait pour revenir à la marque en fin de première mi-temps (13-13).

Début de seconde période assez tendu puisque les deux équipes se rendaient coups pour coups. Mais voilà à Saran ce soir, il n’y avait pas un gardien en feu mais deux. Alexis Poirier rentré à la pause, a dégouté les Bretons avec 52% d’arrêts (11/21), une performance incroyable ! De quoi donner le plein de confiance à ses coéquipiers qui ne tremblaient pas (41’ : 22-17).

Le coach breton Yérime Sylla, posait son temps mort et imposait une strict sur Tomi Vozab. Les Saranais en échec au tir voyaient les visiteurs revenir à trois longueurs. Effet de courte durée, car les Orléanais continuaient de faire mouche sur quasiment chacun de leur tir (53’ : 26-22).

L’écart ne bougera pas jusqu’au coup de sifflet final et le Saran Loiret Handball touchait enfin son premier succès à domicile et porte au nombre de trois les succès en Lidl Starligue. Une victoire à Créteil, permettrait aux Loirétains d’envisager plus sereinement le maintien.

Mais où s’arrêteront ils ?

 

Ils ont dit :

  • Alexis Poirier (Gardien Saran) :
    • « Je ne sais pas si on a passé un cap, mais on aborde avec moins de pression les rencontres ».
    • Ce soir, on a vu un gros bloc défensif, du coup les arrêts sont plus simples à réaliser.
  • Fabien Courtial (Coach Saran)
    • « Nous ne sommes pas encore aussi à l’aise qu’à l’extérieur mais on a plus confiance depuis quelques matchs ».

 

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En haut
X