Sans Catégorie

Citius, Altius, Fortius – Le PSG tout simplement!

Ce mercredi, le Saran Loiret Handball recevait ce qui se fait de mieux sur la planète Handball en ce moment, le Paris Saint Germain et toutes ses stars internationales. Une véritable soirée VIP au Palais des Sports mais les Saranais ne comptaient pas déballer le tapis rouge si facilement aux Parisiens.

Thierry Omeyer, Luc Abalo, Mikkel Hansen, Luka et Niko Karabatic, tout le groupe parisien avait fait le déplacement dans la cité johannique pour le plus grand bonheur d’un Palais des Sports  plus que complet. Si le sort de la rencontre était déjà écrit, les deux équipes affichaient tout de même des objectifs bien précis. Côté Saranais, tenter de nouvelles choses et résister le plus longtemps face au Titan du championnat. Pour les Parisiens, enchaîner une dixième victoire de rang et préparer au mieux son choc continental du weekend face à Barcelone!

Le match débutait fort pour les Parisiens qui voulaient se mettre rapidement à l’abri. – Stepancic puis Acambray donnaient rapidement un avantage certain au PSG Handball (7’ – 02-06). Les joueurs Saranais jouaient les coups à fond mais butaient plusieurs fois sur Goradz Skof, impériale doublure de « Titi » Omeyer. L’avance des parisiens grimpait même à +7 (16′ 07-14) et l’on commençait à prédire le pire pour le Saran.

Mais encore une fois, le Petit Poucet du championnat à prouver sa capacité à rebondir. En utilisant à merveille le jeu à 2 pivots sur leurs attaques en supériorité numérique, Nicolas Bordier et Igor Anic, permettaient aux Saranais d’infliger un 5-1 à Paris et de recoller à 3 buts (20′ : 12-15). Voyant l’ambiance du Palais des Sports gagner en décibels avec cette petite remontada, les Parisiens accéléraient et reprenaient une avance de 5 buts (26 : 16-21). Arnaud Lamazaa-Parri encore très bon mercredi et Igor Anic, dont le départ en fin de saison a été acté, maintenaient l’écart à 5 buts à la mi-temps.

Au retour des vestiaires, si Zvonimir Serdarusic alignait son 7 type dans l’optique du match contre Barcelone ce weekend, les Loirétains parvenaient tout de même à revenir à trois longueurs d’entrée de seconde période, de quoi rendre le public du Palais des Sports un peu plus bruyant (31′: 20-23). Abalo dans son style aérien habituel relançait la machine parisienne (33′ : 21-26). Les équipes se rendaient coup pour coup! Si Thierry Omeyer faisait le show avec trois parades consécutives (34′), Alexis Poirier plus en réussite de Kocic depuis deux rencontres l’imitait sur un tir de Mikkel Hansen (37′). Le portier Loirétain s’inclinait cependant face à Uwe Gensheimer et Niko Karabatic (40′ 24-30).

Le PSG Handball durcissait sa défense, mais Tomi Vozab sur sa lancée de son match contre Ivry, perçait le mur parisien (45′ : 26-32). Ayant mis beaucoup d’intensité, les Saranais piochaient physiquement et voyaient les parisiens prendre le large (50′ : 28-37), puis (54′ 29-39). Monzale MBemba se faisait expulser après avoir contesté de façon virulente une faute sur Luc Abalo. Les deux buts d’Evaris Muyembo en fin de rencontre ne seront qu’anecdotiques. Le PSG Handball s’impose au final 32-44 et signe un dixième succès en autant de rencontre. Le Saran Loiret Handball le savait, ce n’est pas sur ce match qui’il comptait prendre des points.

Des points, il faudra tenter d’en prendre un maximum sur les trois matchs du mois de Décembre avec deux déplacements à Aix (07/12) et à Créteil (21/12) et la réception de Cesson Rennes (14/12). Un mois de Décembre que juge le capitaine Yann Gheysen de « Décisif ». « On ne le sait pas mais notre maintien peut se jouer sur ces prochains matchs ».

Prochaine étape dans la course au maintien, un déplacement à Aix, Mercredi  où encore une fois les Saranais ne seront pas favoris et joueront plus libérés.

#SARANFOU

Ils ont dit :

  • Nikola Karabatic (PSG) : « Un vrai plaisir de jouer dans une grande salle pleine à craquer » – « Un bon match pour nous, le coach a pu faire tourner et tout le monde a eu du temps de jeu.
  • William Acambray (PSG) : « On ne voulait pas revivre le match de Nîmes, on a été appliqué et sérieux face à une équipe valeureuse de Saran »

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En haut
X