Culture

Notre coup de cœur de la semaine au cinéma: «Pirates des caraïbes : la vengeance de Salazar»

Film de Joachim Ronning et d’Espen Sandberg avec Johnny Depp, Javier Bardem, Breton Thwaites
Genre : aventure, fantastique, action

Résumé :
Les temps sont durs pour le Capitaine Jack et le destin semble même vouloir s’acharner lorsqu’un redoutable équipage fantôme mené par son vieil ennemi, le terrifiant Capitaine Salazar, s’échappe du Triangle du Diable pour anéantir tous les flibustiers écumant les flots… Sparrow compris ! Le seul espoir de survie du Capitaine Jack est de retrouver le légendaire Trident de Poséidon, qui donne à celui qui le détient tout pouvoir sur les mers et les océans. Mais pour cela, il doit forger une alliance précaire avec Carina Smyth, une astronome aussi belle que brillante, et Henry, un jeune marin de la Royal Navy au caractère bien trempé. À la barre du Dying Gull, un minable petit rafiot, Sparrow va tout entreprendre pour contrer ses revers de fortune, mais aussi sauver sa vie face au plus implacable ennemi qu’il ait jamais eu à affronter…

Notre avis :
Selon nous ? Le meilleur depuis que le premier est sorti ! L’histoire est bien ficelée, prenante, grandiose, extraordinaire et délirante à souhait ! On y retrouve enfin l’âme de la saga qu’on avait tant aimé, découvert en 2003 avec « La Malédiction du Black Pearl »
Fils de Will et Elizabeth, Henry Turner est intrépide et désireux de lever la malédiction qui frappe son père. Carina Smyth est une scientifique qui ne cadre pas vraiment avec les coutumes de l’époque. Et le mélange est très habile. L’alchimie des deux acteurs offre beaucoup de fraîcheur au film. Le méchant est incarné par l’excellent Javier Bardem qui offre une interprétation magistrale. Son personnage, basé entre humour et méchanceté absolue, est renforcé par d’excellents effets spéciaux. Quant à Johnny Depp, toujours aussi ivre et usé, mais tellement attachant. Bref, « La Vengeance de Salazar » flirte avec le parfait. On rigole, on pleure. Tout ce que l’on attend du cinéma.
18/20

 

1 Commentaire

1 Commentaire

  1. Doucet

    8 juin 2017 a 21:50

    Fermeture de la fête foraine le 18 juin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En haut
X