Football

Des scènes de liesse dans les rues orléanaises

Il aura fallu attendre 80 minutes de jeu pour voir le premier but de l’équipe de France et entendre les premiers cris de joie dans les rues. Au coup de sifflet final, c’est un véritable cortège de drapeaux français qui déambulait dans les artères orléanaises : klaxons, Marseillaises, accolades. Les supporters s’en sont donnés à cœur joie.

Le match était irrespirable. Les « Super Eagles » donnaient du fil à retordre aux hommes de Didier Deschamps. Benzema manquait à deux reprises son face à face avec le gardien adverse. Giroud quant à lui ne semblait pas au sommet de sa forme et paraissait transparent. Comment percer cette défense nigérienne ?
Didier Deschamps va se montrer très habile dans ses choix tactiques une nouvelle fois. L’entrée de Griezmann va tout changer. Première alerte et non des moindres avec Yohan Cabaye. Le milieu parisien, après un superbe amorti de la poitrine, envoya un missile sur la partie inférieure de la barre transversale. A un ou deux centimètres prêt, on assistait à un nouveau but d’anthologie comme celui du colombien James Rodriguez la veille.

football quart2football quart

Mais la lumière surgira de Pogba d’une tête rageuse à la 80ème minute. Du haut de son 1 mètre 91, le milieu de terrain de la Juventus et champion du monde des moins de 20 ans va libérer la France entière. Les nigérians n’y sont plus. La cerise sur le gâteau sera apporté par Griezmann, encore lui, dans les arrêts de jeu. Il gênera considérablement les défenseurs adverses et le ballon va trouver une deuxième fois le chemin des filets dans une forêt de jambes.

La France s’impose 2-0 et s’offre le scalp des champions d’Afrique. Cabaye, Lloris, Varane, Valbuena et Griezman auront été des pièces maitresses pour ce huitième de finale. Pari gagné donc pour Didier Deschamps qui a su reconstruire cette équipe après une coupe du monde 2010 effroyable. C’est d’ores et déjà une compétition réussie pour la France avec 3 victoires, 1 nul, 10 buts inscrits, 2 encaissés. Elle affrontera donc vendredi à 18h l’Allemagne.
En deuxième partie de soirée, les allemands quant à eux ont été en grande difficulté pendant 90 minutes face aux vaillants algériens. On avait d’ailleurs l’impression de revoir le même match que deux heures plus tôt avec les maillots verts qui malmenaient les maillots blancs. Il a fallu attendre les prolongations pour connaitre le futur adversaire des bleus. Deux buts à un, la Mandschaft est une nouvelle fois au rendez-vous.

Tous les leaders de groupe se sont donc imposés. Cela promet des quarts de finale d’exception : Brésil-Colombie et France-Allemagne pour des places en demi-finale. La France a déjà rempli sa mission. Elle a retrouvé son collectif et son envie de jouer. De très bonnes augures pour la coupe d’Europe 2016, qui ne l’oublions pas, se déroulera chez nous.

Vous lisez cet article sur un téléphone ou sur une tablette ? Voici le lien de la vidéo ( cliquez dessus ) : http://youtu.be/6V1umI3_yaI

Photos et vidéo d’Aurélien Cavatz

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En haut
X