Divers

Ed Houben, l’homme aux 120 enfants

A 43 ans, Ed Houben serait le donneur de sperme le plus prolifique au monde. Ce guide touristique de Maastricht est un donneur privé qui offre ses services sur internet à des couples qui ont épuisé tous les recours de la procréation médicalement assisté. Le don de sperme anonyme est strictement interdit aux Pays-Bas.

Les dons de sperme de ce néerlandais s’adressent donc à des couples homosexuels ou hétérosexuels qui ne peuvent avoir d’enfant. Souvent découragés par le recours aux banques de sperme qui peut se révéler long et parfois coûteux selon les pays, les parents potentiels prennent directement contact avec lui sur son site. Ed a l’embarras du choix et se paie du coup le luxe de sélectionner les couples qu’il souhaite aider.
Deux formules au choix : conception naturelle ( en clair il couche avec la femme ) ou insémination artisanale. Ed couche en moyenne avec une dizaine de femmes par mois et propose ce service dans sa chambre. Aux maris de laisser leur jalousie de côté pendant qu’Ed Houben leur vient en aide.

ed2

Il vit dans un petit trois pièces ou des dizaines de photos de ses bébés trônent sur les meubles.Évidemment, il n’a pas la même relation avec ses 120 enfants. De certains, il a l’occasion de les rencontrer deux à trois fois par an. D’autres, il ignore tout sauf leur nom, leur date de naissance. Il compile dans un fichier l’ensemble des noms pour éviter que demi-frère et demi-soeur tombent amoureux.
« J’essaie d’aider les gens à être heureux. Là, j’attends un couple qui vient de Biélorussie, c’est la troisième fois qu’ils font le déplacement. J’espère pour eux que ce sera la dernière fois. Boris et Karina tentent d’avoir un enfant depuis seize ans » explique-t-il dans un reportage sur CNN.

Mais dans cette affaire, personne n’est protégé juridiquement. Aucun contrat n’est signé et les enfants sont déclarés de père inconnu. Rien n’empêcherait Ed de revendiquer ses droits paternels de père biologique ni les enfants de faire une demande de reconnaissance en paternité. En l’absence de contrat, les mères pourraient exiger une pension alimentaire et lui faire valoir ses droits.
Ed rêve tout de même de rencontrer un jour la femme de sa vie. Il est pour le moment le papa le plus seul au monde et rêve un jour de fonder sa propre famille.

En France, un tel cas ne serait pas possible. Depuis la loi sur la bioéthique, le nombre d’enfants par donneur a été limité à dix enfants. Les règlementations du don de sperme en France sont nombreuses.
– Le don de spermatozoïdes est volontaire, anonyme et gratuit.
– Le don s’adresse à un couple hétérosexuel en âge de procréer et ne pouvant avoir d’enfant pour causes médicales. Les femmes seules ou les couples homosexuels ne peuvent donc être receveurs. Le don aussi bien que la demande sont gardés secrets. Un don ne peut être utilisé pour la naissance de plus de 10 enfants.
– Le donneur doit être âgé de moins de 45 ans et doit déjà être père (restriction levée en juillet 2011, selon la nouvelle législation, en attente du décret d’application). Il ne doit pas être porteur de maladies génétiques ou de maladies infectieuses transmissibles par le sperme. Des tests sont effectués et le sperme doit être conservé 6 mois avant d’être donné afin de vérifier que les sérologies du donneurs sont bien négatives.
Le choix du sperme s’effectue en tenant compte des caractéristiques physiques comme la couleur de la peau ou des cheveux et des groupes sanguins du couple receveur. Ceci afin d’éviter un trop grand contraste d’apparence physique entre l’enfant et ses parents et ainsi rendre possible le maintien du secret sur le mode de conception.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En haut
X