Divers

En plein hiver, il plonge dans la Loire à 8° pour sauver une femme

Une Polo, avec à son bord une femme âgée de 66 ans, a plongé volontairement dans la Loire au niveau de l’Inexplosible mardi 08 mars vers 12h30. Plusieurs personnes assistent à la scène, impuissants. L’automobile est emportée par le fleuve avec une force inouïe. L’occupante tente de s’extirper mais en vain. A hauteur du pont Royal, le véhicule s’enfonce dans l’eau.
[br]
Heureusement, et on ne sait par quel miracle, la sexagénaire parvient à quitter l’habitacle. C’est alors qu’Alexandre, coach sportif, intervient. Il nous raconte (par humilité, il souhaite garder un certain anonymat) :
« Il y avait des gens déjà sur place. Je suis arrivé en cours d’incident. Je faisais mon footing entre le Pont Royal et le Pont Geoffres, mon casque de musique sur les oreilles. J’ai vu des gens s’attrouper au bord de l’eau et s’agiter. J’ai vu une tête dépasser de l’eau au milieu de la Loire. Elle était dans l’eau en dehors de la voiture (la voiture est entrée à hauteur de l’Inexplosible selon la personne qui m’a aidé à sauver la dame). J’ai vu des gens essayer de lui parler pour lui demander de se rapprocher. Elle n’avait aucune réaction et nous regardait. Un jeune homme a aperçu une grande branche d’arbre et a essayé de la tendre à la dame pour qu’elle l’attrape mais la branche était beaucoup trop courte. J’ai vu un endroit où une petite pointe s’avance un peu dans l’eau . J’ai cherché l’endroit le plus stratégique pour être le plus efficace. Le temps que je cours jusqu’à la pointe, le temps que j’arrive, elle avait sa tête dans l’eau comme un cadavre qui flotte, inconsciente. J’ai retiré mes chaussures, mes chaussettes, mon sweet et j’ai plongé dans l’eau . Ça faisait 1h20 que j’étais en train de courir. Quand je suis rentré dans l’eau, ça m’a pris au niveau des poumons. Il fallait que je reste calme. Au final, c’est elle qui est venue à moi parce qu’avec le courant je faisais du surplace. J’ai voulu la ramener vers le bord mais ça m’a tiré vers le fond, je me suis retrouvé la tête sous l’eau. Je ne pouvais pas la ramener tout seul jusqu’au bord mais je me suis dit qu’il fallait que je la retourne pour qu’elle ait le visage hors de l’eau. Je l’ai repoussé vers le bord jusqu’à temps qu’il y ait quelqu’un qui l’attrape et qui la tire de l’eau. Je suis sorti de l’eau. Elle était cadavérique. Elle ne respirait pas, ne réagissait pas, elle avait les lèvres bleues. Un monsieur a commencé le massage cardiaque, on la tournait, on lui tapait dans le dos. C’était assez traumatisant, choquant, vraiment impressionnant d’être face à la mort.
Les pompiers sont arrivés et en 20/30 secondes elle était tirée d’affaire. J’ai entendu «elle vomit ! » et j’ai entendu la dame gémir. A ce moment là, on a récupéré un peu. Les pompiers se sont aussi chargés de moi pour prendre ma tension… J’ai eu la chance de ne pas avoir vu l’intégralité de la scène, de ne pas avoir tout suivi et donc de ne pas réfléchir ».
[br]
Voici le lien de la vidéo : https://youtu.be/SslxZ03ySuw

1 Commentaire

1 Commentaire

  1. Badoux

    12 mars 2016 a 00:00

    Quel courage ou peut être quel instinct ….vous êtes un homme avec un grand cœur …belle vie à vous…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En haut
X