Musiques

Jazz à l’évêché : 4 journées de concerts gratuits

Le festival de jazz aura donc bien lieu à Orléans cette année sous une nouvelle forme offrant à la scène locale et régionale une place de choix aux côtés de grands noms du jazz. L’édition Jazz à l’Evêché 2015 se concentre autour d’un site emblématique, le jardin de l’Evêché. Du 18 au 21 juin, se dérouleront 4 journées jazz, 17 concerts entièrement gratuits. André Manoukian 4tet, Orphéon Célesta, Tania Maria, Electrophazz, Vallarsa Brute de Live, Clarinology jazz ensemble, FD Parcours Libre, Méloblast et bien d’autres se partageront la scène du festival.
[br]
Le Jeudi 18 Juin 2015 – 19h00 :
Le répertoire du trio est constitué essentiellement de compositions du pianiste Valentin Pommeray mais également de grands musiciens tels Juan Lázaro Méndolas, Geri Allen, Ornette Coleman, Kenny Wheeler… Le swing en est la ligne directrice, non comme esthétique propre mais en tant qu’état, presque une transe collective qui permet aux musiciens de communiquer à travers leurs jeux personnels et de dépasser physiquement leur propre interprétation. La forme, très classique en jazz, du trio piano/contrebasse/batterie est ici traitée avec respect par les trois musiciens, mais elle s’ouvre d’autres horizons, entre rigueur et liberté… totales ! A peine ou tout juste trentenaire, les membres de 51 Shots, tous trois formés à l’école Jazz à Tours, sont les invités Tourangeaux du festival en 2015.
Valentin Pommeray, piano, compositions
Simon Buffaud, contrebasse
Steven Daviet, batterie
[br]
Le Jeudi 18 Juin 2015 – 20h30 :
Après son voyage en Mélanchologie, c’est du côté festif de l’Arménie de ses ancêtres qu’André Manoukian dirige désormais sa nef. Les rythmes ‘’à la turque’’ des tambours du Caucase sur des textures sonores mélangeant des couches de piano aux chants d’un passé rêvé soutiennent ses explorations.
Cet Orient retrouvé, où les modes (mughams) exprimaient les sentiments que les conventions n’autorisaient pas, était riche de tous les peuples qui s’étalent de la mer Caspienne jusqu’à la Méditerranée, à travers lesquels la musique n’a jamais cessé de circuler.
C’est avec jubilation que Manoukian, aidé de son équipage cosmopolite reprend cette route de la musique qui explose les frontières géographiques et mentales. 100 ans après, c’était … URGENT !
André Manoukian, piano
Christophe Wallemme, contrebasse
Hervé Gourdikian, saxophones
Pierre Alain Tocanier, batterie
[br]
Le Jeudi 18 Juin 2015 – 22h00 :
Pianiste de grand talent, compositeur et arrangeur, Baptiste Dubreuil anime deux ateliers jazz, l’un à Olivet l’autre à Saran. L’occasion est donnée à ces élèves de jouer devant un public de festival.
[br]
Le Vendredi 19 Juin 2015 – 12h30 :
En raison du succès rencontré par le projet jeune public, le jardin est ouvert uniquement aux classes ayant participé à l’initiative pédagogique.
La joyeuse bande d’Orphéon Célesta propose aux enfants un spectacle jeune public à base de pédagogie, d’interactivité et d’échange le midi ! En soirée, toutes les générations seront à coups sûrs séduites par le swing, la fantaisie, l’humour et la spontanéité de ce spectacle complètement loufoque.
Emmanuel Hussenot, Sax Alto, Flûte à Bec, Trompinette, Kazoo, Vocal, Scat
Christian Ponard : Banjo, Guitare, Cornet, Kazoo, Vocal, Scat Patrick Perrin: Soubassophone, Jug, Kazoo, Vocal
Romain Ponard : Batterie, Washboard, Percussion, Vocal
[br]
Le Vendredi 19 Juin 2015 – 19h00 :
Méloblast est une créature à douze pattes subtilement velues, surmontées de six têtes sérieusement perturbées. Tapie dans l’ombre, derrière ses bruits-sons ardents, la bête étouffe d’un sinistre ronflement sa somnolente digestion. Bientôt, la faim au ventre, elle sortira de sa tanière, humant les traces de ses possibles proies, espérant les saisir aux tripes, les envoûter de son chant hypnotique et les séduire de son souffle brûlant. Formation très “cuivrée”, le sextet Méloblast, qui réunit quelques-uns des plus brillants sujets de la scène orléano-régionale, a remporté le Tremplin Orléans’Jazz en 2014. Il vient de réaliser avec “ô jazz !” et le soutien de la Mairie d’Orléans, son tout premier album, “Funambul(e)”, dont le concert à l’Evêché marque la sortie orléanaise.
David Sevestre, saxophones
Thierry Jammes, trompette, bugle
Stéphane Montigny, trombone
Julien Petit, sousaphone
Sébastien Janjou, guitare
Vincent Martin, batterie
[br]
Le Vendredi 19 Juin 2015 – 20h30 :
L’Orphéon Célesta est un ovni musical piloté par Emmanuel Hussenot, qui depuis près de trente ans, distille une approche artistique unique. Ces trublions déjantés du jazz, expriment ici la recette qui a fait leur succès à travers le monde : passer au chinois les grands standards et genres populaires du patrimoine, saupoudrer de poésie loufoque façon Henri Salvador ou Frères Jacques et pimenter le tout d’un jazz sauce brass-band New Orleans. Une réalisation et des arrangements aux petits oignons dans lesquels prend une mayonnaise surréaliste et irrésistible.
– Prix Sidney Bechet de l’Académie du Jazz,
– Prix du Public, Prix de la Sacem et Grand Prix du Festival d’Humour de Saint Gervais
– Prix du Public au festival d’humour «Les Arts Burlesques» de Saint-Etienne
Emmanuel Hussenot, Sax Alto, Flûte à Bec, Trompinette, Kazoo, Vocal, Scat
Christian Ponard, Banjo, Guitare, Cornet, Kazoo, Vocal, Scat Patrick Perrin, Soubassophone, Jug, Kazoo, Vocal
Romain Ponard, Batterie, Washboard, Percussion, Vocal
[br]
Le Vendredi 19 Juin 2015 – 22h00 :
C’est une rencontre au carrefour du swing, de la musette et du jazz. Les deux acolytes adorent accompagner et improviser sur des ballades, chansons, valses et autres standards.
Jean-Claude Laudat, Fred Ferrand, accordéons
[br]
Le Samedi 20 Juin 2015 – 12h30 :
Ensemble de clarinettes et classe de jazz du Conservatoire. Soliste invité: Éric Luxey, batterie. L’ensemble de clarinettes, dirigé par François Gillardot et Alain Laloge, est composé d’élèves de cycle III du Conservatoire. Ils présentent le résultat d’un travail commun réalisé pendant plusieurs semaines avec un groupe d’élèves de la classe de jazz. Ils sont pour l’occasion accompagnés par le batteur orléanais Eric Luxey.
Ensemble de clarinettes :
Louise Champigny, Emma Dubois, Julie Dupont, François Gillardot, Gabin Guillemet, Dan Ibala, Alain Laloge, Aude-Aline de Clermont
Classe de jazz :
Jean Guillaume Llorca, saxophone alto,
Franck Girault, accordéon,
Franck Nadaud, guitare,
Gilles Theureau, piano,
Thibaut Lurton, basse
Et avec la participation d’Éric Luxey, batterie.
[br]
Le Samedi 20 Juin 2015 – 19h00 :
Riche de sa culture fusion, Francis Dordonnat (claviers, orgue), déjà entendu à Orléans dans un registre blues (avec la formation FD Voie Express, accueillie sur “Place au Jazz Bourgogne” en 2010), offre aujourd’hui un ensemble de compositions naviguant entre jazz-rock et jazz-funk et mettant en avant feeling et simplicité.
Il est entouré d’une bande de solides gaillards, avec Thomas Franklin aka Pascal Thomas (guitares), Étienne Poinsot (trompette) – qui a joué avec Babylon Circus, Rhoda Scott, Banda Black Rio… – et deux piliers de la scène musicale régionale, David Hazak (basse, contrebasse) et Vincent Lemaire (batterie), plusieurs fois entendus au sein de diverses formations sur “Place au Jazz” (Orléans’Jazz) ou aux “Samedis du Jazz”.
Francis Dordonnat, claviers, orgue, compositions
Pascal Thomas, guitares
Étienne Poinsot, trompette
David Hazak, basses, contrebasse
Vincent Lemaire, batterie
[br]
Le Samedi 20 Juin 2015 – 20h30 :
Pianiste vocaliste hors norme, auteur compositeur inspirée, Tania Maria invente un nouveau style mixant la musique brésilienne de la bossa au choro, et le Jazz, un style sophistiqué et très populaire au groove irrésistible. La critique et les professionnels Américains lui ont décerné un Grammy Award (best jazz vocalist of the year 1985) et un Golden Feather Award. Son album Tempo en duo avec Eddie Gomez est nommé aux 13ème Latin Grammy Award.
Avec 25 albums, Tania Maria s’est ainsi imposée comme l’une des références de la scène musicale brésilienne. Cette bête de scène maîtrise ses modulations au plus haut point, sa voix toute en accents graves peut se faire sensuellement groove, son style percussif au piano peut se transformer en un toucher plus classique, un cocktail épatant de rythmiques brésiliennes et d’harmonies jazz, le tout au service d’une écriture qui affirme et affine une sophistication mélodique hors pair. Entre l’Olympia à Paris et le Blue Note à New York, Tania a joué sur les scènes des plus grands festivals du monde, de Montreux à La Nouvelle-Orléans, de Tokyo au North Sea Jazz Festival. A découvrir dans le cadre exceptionnel et intimiste du Jardin de l’Evêché.
Tania Maria, piano, chant
Marc Bertaux, guitare basse
Hubert Colau, batterie
[br]
Le Samedi 20 Juin 2015 – 22h00 :
Trois musiciens échappés de l’Amazing Keystone Big-Band (Orléans’Jazz 2013). Eric Prost au saxojazz, Frédéric Nardin à l’orgue, Stéphane Foucher à la batterie, revisitent le répertoire de Lou Donaldson, Dr Lonnie Smith, Lee Morgan… Un voyage entre funk, acid jazz et boogaloo résolument festif !!!
[br]
Le Dimanche 21 Juin 2015 – 12h30 :
Conservatoire d’Orléans / Musique & Equilibre / Conservatoire de St Jean de la Ruelle
« Around Django Bates »
Compositeur, Arrangeur, chef d’orchestre, multi-instrumentiste, Django Bates est un musicien insaisissable…Sa musique, aisément qualifiable de « jazz » en dépasse de loin les frontières car elle se nourrit d’influences aussi multiples que le funk, la pop ou l’opéra. Quelques facettes de cet univers sont dévoilées à l’occasion de ce concert.
Eric Amrofel, direction, arrangements, guitare, toy keyboard Jean-Baptiste Cuenot, cor / CRD Orléans
Benoît Leplatre, saxophone alto / CRD Orléans + M&E
Nolwenn Croiset, clarinette / M&E
Sébastien Radlo, trompette / CRC St J. Ruelle
Raphaël Gautier, guitare / M&E
Blanche Inacio, basse-contrebasse / CRD Orléans
Marceau Carrion, batterie / M&E
Avec la participation de Flora Bonenfant, voix / M&E
[br]
Le Dimanche 21 Juin 2015 – 16h30 :
Uptake rassemble quatre jeunes jazzmen de la scène rhodanienne :
– Robinson Khoury (prix international de trombone Jazz),
– Paul Berne (actuellement au Conservatoire Royal de Bruxelles, batteur dans l’orchestre du Grand Escalier dirigé par Jean-Charles Richard),
– Pierre Gibbe (bassiste de Motown Revival et Le Migou),
– Bastien Brison (ayant accompagné Ari Hoenig à New-York, en mars dernier), pianiste dont la renommée ne cesse de grandir.
Leur répertoire est essentiellement formé de compositions influencées par la nouvelle génération d’artistes américains comme Jason Linder, Robert Glasper ou Robin Eubanks. L’interplay, le sens mélodique et l’énergie sont la marque de ce jazz électrique qui, marqué par le rock, la pop et le hip-hop, avance résolument vers la modernité.
En 2014, le groupe devient lauréat du RéZZo Focal Jazz à Vienne et du Tremplin Jazz de La Défense (avec Robinson Khoury, lauréat instrumentiste). Il s’apprête à faire grand bruit avec la sortie d’un premier album ‘So Far So Good’ sur le label Jazz Village (Harmonia Mundi)
Robinson Khoury, trombone, flugabone, vocal
Bastien Brison, piano, rhodes, wurlitzer
Pierre Gibbe, basse, contrebasse
Paul Berne, batterie
[br]
Le Dimanche 21 Juin 2015 – 18h00 :
Ateliers Jazz de Musique & Equilibre
Raphaël Gautier, guitare Irving
Jacques-Robert, guitare
Marie-Anne Neto, chant
Victor Gourgeaud, basse
Aurélie Gouze, chant
Cyrille Landre, piano
Bruno Bomangayen, piano / machines
Marceau Carrion, batterie
[br]
Le Dimanche 21 Juin 2015 – 19h30 :
Lors de son retour de croisades d’Orléans, le preux chevalier Vallarsa (Alain de son prénom, saxophoniste fameux !) rentra dans son fief d’Annecy où le hasard lui fit rencontrer à l’auberge du “Pendu” le noble seigneur de la Gojonnière, François Longuemare. Allait naître de cette rencontre, après moults ripailles et tonneaux mis en perce, un duo/duel amical de guerre artistique au style “médievo/rocko/funko/biguino/ trasho/impro/décalco/jazz” !
Le résultat s’avérant assez râpeux, les compères se mirent en quête d’un harmoniste adoucissant et le trouvèrent en la personne d’un jeune guerrier, Pierre-Olivier Galice.
C’est l’osmose musicale créatrice qui en a résulté qu’ils proposent aujourd’hui à nos oreilles bienveillantes et étonnées !
Alain Vallarsa, saxophones et clavier
François Longuemare, batterie, percussions ethniques
Thierry Vial-Collet, guitare
[br]
Le Dimanche 21 Juin 2015 – 21h00 :
Mélange de soul, jazz, hip hop, Electrophazz cultive depuis quelques années une passion commune : la Musique, sous sa dimension festive, rassembleuse et vectrice de partage. Depuis quelques mois, Electrophazz présente un tout nouveau projet. Quelques changements dans l’équipe, de nouvelles compos, ces jeunes grooveurs fougueux sont dans une dynamique d’ascension tout en continuité…
Aux côtés de Célia, la ravissante Thaïs intègre l’équipe et apporte toute sa douceur et son enthousiasme. Nourris des grands maîtres du jazz et du meilleur de la culture soul hip hop, ces 8 musiciens partagent avec le public un son empli de créativité et de joie de vivre.
David Marion, piano, claviers
Tim Campanella, batterie
Antoine Viallefont, sax alto, soprano, machines
Jean-Alain Boissy, sax ténor
Jean-Michel Warmuzel, basse
NotaBene, rap
Celia Kameni, chant
Thaïs Lopes de Pina, chant
[br]
Le Dimanche 21 Juin 2015 – 22h30 :
Premier Prix International d’Orchestres de Jazz à Montauban. Révélation» dans Jazz Mag/Jazzman, « Compositeur et interprète très créatif, on comprend pourquoi c’est un pianiste très demandé sur la scène du Jazz hexagonal. »
François Lacharme, Club Jazz à FIP
Rémi Toulon, piano
Jean-Luc Aramy, contrebasse
Vincent Prade, batterie

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En haut
X