Musiques

Le Chat Fume

12573886_508517002660955_1751614572010059252_n

Rencontre avec Théo dans un bar du centre-ville. Il me raconte son enfance. Sa mère, cuisinière, tient un restaurant à Beaune. Son père, comédien, a parcouru la France pour se représenter dans des pièces de théâtre. Au départ réticent à l’idée d’emmener son fils en tournée, mais il a fini par céder, lui proposant même des petits rôles dans ses spectacles. Cette vie sur la route a beaucoup plu à Théo, qui donne maintenant ses concerts dans la rue pour avoir une interaction directe avec le public.

Théo prend l’option théâtre au lycée Voltaire d’Orléans, puis se lance dans des études au conservatoire d’Orléans en tant que comédien et metteur en scène, s’épanouissant dans l’écriture de textes, de chansons ou de pièces de théâtre. Par la suite, il proposera des ateliers théâtre dans le lycée où il travaille en tant que surveillant.

Lien vers le site La Tête d’Ô

10285_497039940475328_6324908755980411980_n

C’est en 2007, au festival des puces de Saint Ouen, que Théo crée le personnage du Chat Fume. Au départ indépendant, il chante à sa fenêtre, accompagné de sa guitare. Par la suite, il s’entoure petit à petit de musiciens : Fred Albert Lelay ou Pascal Mahé, ou encore Bertrand Castelain qui l’accompagne à la guitare ou à la contrebasse. Puis, il rencontre Joan Tillay (saxophone, contrebasse), avec lequel il prend la décision du « set avec le fauteuil ». Vous pouvez donc les retrouver de temps en temps, dans les rues orléanaises, ou dans des lieux publics d’Orléans, Théo assis dans le fauteuil, chantant des reprises ou ses propres compositions sa guitare à la main, Joan à ses côtés au saxophone. Le set ne dure que quelques minutes car l’idée est la suivante : les artistes souhaitent créer un « salon éphémère, à ciel ouvert, où on se sent comme dans un rêve, et après tout repart comme s’il ne s’était rien passé… »

12642542_508516332661022_8953396573154620579_n

Chaque mois, Le Chat Fume donne une représentation avec un artiste local dans un lieu orléanais, laquelle est filmée et mise sur internet.

Vidéo d’une performance

 

Pour l’avenir, Théo a en projet la création d’un cabaret avec Jérôme Marin, intitulé « L’enfant nu(e) », qui sera présenté le 16 Avril au 108 à l’occasion d’un vernissage. L’histoire, écrite par Théo, raconte une histoire d’amour qui rend hommage aux femmes, avec un questionnement sur l’art.

 

Prochaines représentations de Le Chat Fume :

  • Le 4 Mars à L’Antidote (Orléans)
  • Le 5 Mars à Lailly en Val
  • Le 3 Juin au St Patrick (Orléans)
  • Courant Juin à la Java Pop (Orléans)

 

Une dernière petite question : Pourquoi « Le Chat Fume » ?

Ce nom vient d’une bande dessinée de son enfance « Jimmy Boy et le Chat Qui Fume », qui raconte l’ouverture d’une boîte de jazz.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En haut
X