Non classé

Le plus gros rassemblement de danseurs de la région a lieu une nouvelle fois vendredi

 

Vous avez envie de bouger mais vous ne savez pas quoi faire ?
Vos soirées se ressemblent et vous cherchez un peu d’originalité, d’exotisme ? Alors la danse est faite pour vous…
Ce vendredi 24 mai a lieu une nouvelle fois le plus grand rassemblement de danseurs et danseuses de la région centre à la salle Montission de Saint Jean le Blanc à côté de l’île Charlemagne.
Environ 600 personnes vont se déplacer pour se détendre et rejoindre le temps d’une soirée une ambiance festive.

Deux associations orléanaises, « Salsa danse » (dirigée par Elodie et Stéphane) et « Fiva » ( qui a fêté ses 10 ans en 2006 et dirigée par la présidente Florence Iezzi) ont uni leurs forces pour le bien de tous afin d’offrir une soirée de qualité.
En effet, 3 ambiances vous sont proposées : Une salle Rock/Danses de salon, une salle Salsa Latino, une salle Swing ( Lindy et West coast Swing ).
Comme vous le voyez, vous avez le choix. Peu importe votre niveau, vous trouverez toujours des partenaires.

Petite explication sur les différentes danses.Vous êtes débutants et pour vous le Lindy Hop est une marque de lessive et le West Coast un fromage américain. Il est temps alors de vous éclairer :

1) La salsa portoricaine : Mot espagnol qui signifie « sauce » et qui désigne à la fois une danse, un genre musical. La salsa est une danse qui respecte des pas de base, qui se danse généralement à deux, mais qui peu aussi se pratiquer seul ou à plusieurs.

2) La kizomba : C’est un style de Zouk originaire d’Angola et qui est devenu très populaire en France et en Europe. La danse Kizomba se caractérise par sa langueur et sa sensualité et est aussi appelé le «  tango africain ».

3) Le West Coast Swing : Un énorme succès à travers toute la France et ce n’est pas par hasard. Toutes les musiques modernes peuvent être dansées en West Coast Swing : R’NB, Hip Hop, mais aussi Blues, Funk, Disco. Une base Rock-Boogie et un style corporel Salsa : Tout en douceur et sensualité, une danse élastique, alliant subtilité et harmonie du couple.

danse 2

4) Le Rock’n roll : La danse qu’il faut connaître avec la salsa car ce sont les deux plus pratiquées au monde. Le rock enseigné est le rock sur 6 temps, avec quelques variantes pour les niveaux supérieurs. Passes variées, jeux de jambes, portés. Par rapport au rock dansé sur 4 temps souvent appris sur le tas style mariage, il a l’avantage de permettre une plus grande mobilité et de nombreuses figures.

5) Le Lindy Hop et le Swing : Le Lindy Hop se pratique sur de la musique Jazz/Swing. Il s’agit en fait de l’ancêtre du Rock’n Roll et de toutes les danses issues du mouvement swing : Boogie, Jitterburg, Jive. Le nom de « Lindy Hop » a été donné en 1927, non pas en rapport au crack boursier, mais par un journaliste américain assistant à une soirée de danse. Il demanda  à l’un des danseurs le nom de cette danse et ne sachant que répondre, la personne interrogée lui répondit « Lindy Hop » faisant allusion à la traversée de l’atlantique en avion de Lindberg : « Lindberg hops the Atlantic ».

6) Les danses de salon : Cette catégorie comporte 4 danses : Cha-Cha, Tango, Paso, Valse.

7) La bachata : Pour apprendre à bouger et à dissocier chaque partie du corps sur le rythme de la musique. Vous influencerez votre salsa de la meilleure manière qui soit en devenant souple et authentique. Vous deviendrez de vrai « pro » en assistant, toutes les semaines, à ce cours qui vous permettra de maitriser de nombreuses variations. Danse à part entière avec ses codes et ses techniques, venue de République Dominicaine, cousine du Merengue. La bachata est très répandue dans les soirées « Salsa », plaisir assuré sur une musique douce et sensuelle.

danse 7

 » La danse est la marche dans son apothéose. Une marche noble, dépouillée d’un but utilitaire, en devenant libre comme dans un jeu d’enfant « .

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En haut
X