Actualités

Les agriculteurs ont déversé leurs inquiétudes hier en centre ville

Hier après midi, à l’appel de la Fédération Régionale des syndicats d’exploitants agricoles ( FRSEA ), 800 agriculteurs venus d’une dizaine de régions françaises ont crié leur colère en centre ville. Le motif ? Des contraintes gouvernementales qui s’accumulent d’année en année et qui les empêchent de travailler convenablement.

Sous un soleil de plomb, le cortège s’est élancé du théâtre vers 13h30 et est arrivé à la cathédrale en milieu d’après midi. Pétards, cor de chasse, klaxons ont rythmé le défilé. Il était aisé d’identifier le parcours des manifestants puisqu’une dizaine de tracteurs déposaient successivement sur la route pommes de terre, fumier, oignons.

agriagri3

agri4agri2

Si les déversements ont fait quelques heureux ( voir photos ), les agents d’entretien de la ville l’étaient beaucoup moins. Du côté des usagers de la route, quelques gestes d’énervement avec un sentiment d’être pris une nouvelle fois en otage au lendemain du blocus des gens du voyage.

agri6agri7

Du côté des agriculteurs, le message est passé : non aux extensions des zones vulnérables ( le seuil de teneur en nitrates passe de 50 mg par litre d’eau à 40 mg dans ces zones ), non à la réforme de la politique agricole, non à la modification du schéma directeur de l’aménagement et de gestion des eaux. Selon les manifestants, ces nouvelles mises aux normes s’annoncent très couteuses alors que le contexte économique est déjà très difficile. Les petites et moyennes exploitations agricoles sont une nouvelle fois menacées de mettre la clé sous la porte.

Lien de la vidéo : http://youtu.be/HOnkcn_14Cc

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En haut
X