Football

L’USO n’a plus son destin en main après sa lourde défaite face à Arles-Avignon

Les hommes d’Olivier Frapolli ont connu hier soir la pire défaite de la saison et surtout au plus mauvais moment. Pour le compte de la 37ème et avant dernière journée du championnat de ligue 2, l’USO était en déplacement ce vendredi à Avignon et devait impérativement s’imposer afin de s’éloigner de la zone de relégation. Hélas, Orléans s’est incliné 4-1 face au dernier du classement.
[br]
Pour les orléanais, ce sont les mêmes symptômes qu’une « gueule de bois » ce matin. Que s’est-il passé ? Certes, l’équipe était sérieusement amputée : Puyo, Loriot, Ponroy, Afougou et Sidibé étaient à l’infirmerie. Quant à Maah et Delonglée ils étaient suspendus. Avec 64% de l’effectif en moins, c’est sûr, çà complique grandement la tâche. Mais ces nombreuses absences expliquent-elles tout ?
[br]
AF4D1861
[br]
Le match avait pourtant bien commencé. Dès la 4ème minute, l’USO ouvre le score par l’intermédiaire de Jean-Paul Mendy : 1-0. Voilà enfin une rencontre prise par le bon bout. Hélas, 20 minutes plus tard, c’est le début du calvaire.
25ème minute : égalisation avignonnaise. 44ème minute : pénalty sifflé contre l’USO et l’orléanais Abdoulaye exclu : 3-1 à la pause. 55ème minute : sur corner, Avignon enfonce le clou : 4-1.
[br]
Malheureusement pour les usoistes, l’AC Ajaccio, candidat direct pour le maintien, accroche Nîmes 1-1 (Les hommes d’Olivier Frapolli peuvent même s’estimer chanceux puisque Nîmes a égalisé dans le dernier quart d’heure). Même score pour Valenciennes face à Sochaux 1-1. Orléans n’a donc plus son avenir en main. Les orléanais doivent pour le dernier match s’imposer mais espérer dans le même temps un faux pas, soit des corses, soit des valenciennois. Le club attend donc des encouragements pour la prochaine rencontre à domicile et non des sifflets comme pour le dernier match. Un supporter n’encourage t’il pas son équipe dans les bons comme dans les mauvais moments ?
[br]
Pour rappel, Nîmes a fait appel de sa sanction le 07 mai. Rétrogradé en National par la Ligue de Football Professionnel le 17 mars dans l’affaire des matches présumés truqués, le club gardois espère une annulation de cette condamnation. Si la sanction est maintenue, Nîmes descend avec Arles-Avignon et Châteauroux. Dans le cas contraire, Orléans retrouvera la Nationale si le scénario de la semaine prochaine n’est pas favorable.
[br]
IMG_2160
PHOTOS DE NOTRE REPORTER FABIEN LE MARIÉ
[br]
38ème journée :
Valenciennes – GFC Ajaccio
AC Ajaccio – Arles-Avignon
Orléans – Sochaux
[br]
AUTRES RÉSULTATS :

Stade Brestois 2-1 Troyes
AJ Auxerre 2-2 Créteil-Lusitanos
GFC Ajaccio 3-2 Niort
FC Sochaux 1-1 Valenciennes FC
Stade Lavallois 3-1 Clermont Foot
Châteauroux 0-0 Le Havre AC
AS Nancy Lorraine 0-0 SCO Angers
Nîmes 1-1 AC Ajaccio
Tours FC 0-0 Dijon FCO
[br]
CLASSEMENT GÉNÉRAL :
1- Troyes : 75 points avec 23 victoires, 6 nuls, 8 défaites
2- GFCO Ajaccio : 65 points avec 18 victoires, 11 nuls, 8 défaites
3- SCO Angers : 59 points avec 17 victoires, 10 nuls, 10 défaites
4- AS Nancy Lorraine : 58 points avec 15 victoires, 13 nuls, 9 défaites
5- Dijon FCO : 56 points avec 16 victoires, 10 nuls, 11 défaites
6- Stade Brestois : 57 points avec 14 victoires, 15 nuls, 8 défaites
7- Le Havre AC : 52 points avec 13 victoires, 13 nuls, 11 défaites
8- AJ Auxerre : 52 points avec 12 victoires, 16 nuls, 9 défaites
9- FC Sochaux : 52 points avec 13 victoires, 13 nuls, 11 défaites
10- Stade Lavallois : 51 points avec 10 victoires, 21 nuls, 6 défaites
11- Niort : 50 points avec 11 victoires, 17 nuls, 9 défaites
12- Clermont Foot : 46 points avec 11 victoires, 13 nuls, 13 défaites
13- Nîmes : 46 points avec 12 victoires, 10 nuls, 15 défaites
14- Créteil-Lusitanos : 45 points avec 10 victoires, 15 nuls, 12 défaites
15- Tours FC: 41 points avec 11 victoires, 8 nuls, 18 défaites
16- Valenciennes FC : 39 points avec 9 victoires, 12 nuls, 16 défaites
17- AC Ajaccio : 38 points avec 8 victoires, 14 nuls, 15 défaites
18- Orléans : 37 points avec 8 victoires, 13 nuls, 16 défaites
19- Châteauroux : 32 points avec 7 victoires, 11 nuls, 19 défaites
20- Arles-Avignon : 30 points avec 7 victoires, 9 nuls, 21 défaites

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En haut
X