Culture

Notre gros coup de coeur de la semaine au cinéma :  » La cage dorée « 

 

Résumé :

Dans les beaux quartiers de Paris, Maria et José Ribeiro vivent depuis bientôt trente ans au rez-de-chaussée d’un bel immeuble haussmannien, dans leur chère petite loge.
Ce couple d’immigrés portugais fait l’unanimité dans le quartier : Maria, excellente concierge, et José, chef de chantier hors pair, sont devenus au fil du temps indispensables à la vie quotidienne de tous ceux qui les entourent. Tant appréciés et si bien intégrés que, le jour où on leur offre leur rêve, rentrer au Portugal dans les meilleures conditions, personne ne veut laisser partir les Ribeiro, si dévoués et si discrets.
Jusqu’où seront capables d’aller leur famille, les voisins, et leurs patrons pour les retenir ? Et après tout, Maria et José ont-ils vraiment envie de quitter la France et d’abandonner leur si précieuse cage dorée ?

cage 3

 

Notre avis :

 Un film drôle, profond, émouvant et humaniste, alliant avec dextérité et une grande maîtrise cinématographique légèreté et gravité, joie et tristesse. Un film comme on aimerait en voir plus souvent !!
Ruben Alves fait très fort ! Pour son premier long-métrage, il nous offre directement un petit chef d’œuvre de film.
Comme quoi on n’est pas obligé de faire des premiers films austères et incompréhensibles à destination première des critiques.On peut aussi toucher directement le grand public, au cœur et à l’esprit, avec juste quelques souvenirs d’enfance, une belle lumière, des acteurs qui jouent avec légèreté une partition savoureuse, une histoire qui tient debout, du rythme et par-dessus tout ça une bonne dose d’humanité dans l’observation des autres. « La Cage Dorée » devrait être un grand succès et pas seulement parce que toute la communauté portugaise va aller le voir, mais parce que c’est un film d’une sensibilité infinie.

cage

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En haut
X