Handball

Un nul mais de la frustration pour Saran

Le Saran Loiret Handball recevait ce soir Selestat, autre promu dans l’optique d’enchainer une seconde victoire et de distancer par la même occasion un concurrent direct au maintien.

Apres deux matchs passés au Palais des Sports, les Saranais retrouvaient la Halle du Bois Joly. Cette même salle où Selestat était venu gagner la saison dernière, mais cette année, les cartes sont redistribuées. Saran fort de son tout premier succès en Lidl Starligue veut enchaîner alors que le club alsacien toujours à zéro cherche à retrouver les fondamentaux qui ont permis au club alsacien d’accéder à l’élite.

Les Saranais dans la peau du favori, prenaient le jeu à leur compte, mais il fallait attendre tout de même attendre 3 minutes pour voir l’ouverture du score des locaux. Un arrêt de Kocic sur un tir à l’aile ajouté à un but de l’artilleur Jean Jacques Acquevillo permettaient aux locaux de prendre 2 buts d’avance.

La tension était palpable entre deux équipes qui ne veulent pas perdre, utilisant toute la durée de leur possession afin de trouver la faille. Las alsaciens tentaient tant bien que mal de rester au contact par l’intermédiaire de Lenne. Peu en réussite sur les arrêts, Kocic enflammait quand même la Halle du Bois Joly en arrêtant deux penaltys. Malheureusement dans un match sans véritable rythme, Selestat allait revenir et même passer devant juste avant la pause (12-13).

Vexés, les Saranais reprenaient le contrôle du match par le biais du meilleur buteur de la soirée, Lamazza Parry. En lice pour le titre du meilleur joueur d’Octobre, Mathieu Drouhin en remettait une couche pour permettre à son équipe d’avoir 4 buts d’avance (45’: 23-19). Mais voilà, le scénario de la première période allait se répéter et Selestat infligeait un 3-0 pour revenir à égalité (24-24). Une fin de match sous haute tension où les deux équipes auront tout tenté pour l’emporter en vain. Les deux équipes se séparent sur un match nul 28-28. Frustrant tant Saran a eu la possibilité de « tuer » le match. Un point que prend volontiers le coach Saranais Fabien Courtial et qui s’amuse sur le déplacement de mercredi à Montpellier, « On a un statut à défendre, on est invaincu à l’extérieur, enfin pour l’instant » tout en insistant qu’il jouera les coups à fond avant de prendre au moins un point lors de la réception d’Ivry.

 

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En haut
X