Culture

« Rebelles », un mélange des genres explosif !

Pour promouvoir son nouveau film, « Rebelles », son premier en solo, le réalisateur Allan Mauduit est venu accompagné de la très grande actrice Yolande Moreau. Un honneur pour la ville d’Orléans de recevoir cette dame, d’une gentillesse et d’une douceur incroyables.

Orléans Actu a été ravi de pouvoir les interviewer. Voici quelques anecdotes du film, qui mérite d’être vu !

Allan Mauduit a eu l’idée du scénario il y a 5 ans, en regardant une boîte de thon. Il s’est demandé « Combien en faudrait-il pour contenir un macchabée ? » Une réflexion surprenante qui a donné lieu à un film mélangeant les genres, à la fois humoristique, d’action, ou encore un peu western. « Ce n’est pas un film de copines », nous confie-t-il. En effet, malgré un aspect un peu « Thelma et Louise », les 3 personnages féminins centraux ne sont pas amies. Sandra, incarnée par Cécile de France, est proprement antipathique. Une ancienne miss qui, après s’est retrouvée sur le sommet du podium, retombe à terre et revient dans sa région natale, à Boulogne sur Mer, où se situe le plus grand port français. Allan Mauduit remercie la conserverie qui les a accueillis pour le tournage du film pendant 7 jours, parmi les femmes qui y travaillent vraiment et qui ont joué de bon cœur les rôles des figurantes.

Côté anecdotes, la fusillade finale a demandé beaucoup de précision et de découpages. Le réalisateur a d’abord mis en scène des Playmobils pour la position des personnages et, la veille du tournage, a même fait venir sa famille sur le plateau pour une ultime répétition, son fils de plus d’1,80 m jouant le rôle d’Audrey Lamy. Une réussite !

Yolande Moreau, elle, a tout de suite été séduite par son personnage car « Nadine est une femme banale ». Elle a aimé l’écriture d’Allan et l’idée que ça parte d’un « fait divers ». Le fait de « jouer avec ses deux acolytes », Cécile de France et Audrey Lamy, l’a enthousiasmé. Le tournage était le travail d’une vraie équipe, avec peu de parts d’improvisations car le texte était bien écrit.

Dans ses projets à venir, elle poursuit sa tournée théâtrale et on la retrouvera dans « La Bonne Epouse » de Martin Provost, aux côtés de Juliette Binoche et Noémie Lvovsk.

Pour finir, le réalisateur tenait à préciser qu’aucun animal ou homme n’a été maltraité durant le tournage. Vous comprendrez en allant voir le film…

Crédit Photos : Claire Siraut

1 Commentaire

1 Commentaire

  1. Avatar

    De Quéral

    31 mars 2019 a 20:24

    Film : Dumbo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En haut
X