Handball

SARAN CHUTE D’UN RIEN

Ce mercredi marquait le reprise de la Lidl Starligue et la réception pour Saran du Toulouse FENIX. Le surprenant promu avait une occasion en l’emportant de se rapprocher très fortement du maintien… Raté

Une fois n’est pas coutume, c’est dans une Halle du Bois Joly à guichets fermés et totalement acquise à leur cause que les Saranais débutaient la rencontre. Les locaux avaient du mal à trouver des solutions en attaque, la faute à une défense toulousaine bien compacte ne laissant que très peu d’ouverture pour trouver les pivots Anic et Bordier. Malmenés, Saran s’en remettait à Kocic pour maintenir à flot le navire (14’ 5-6). Totalement déstabilisés par la défense agressive de Maxime Gilbert sur un Tomi Vozab méconnaissable (3/8 en 1ere mi-temps), les Saranais bafouaient leur handball et voyaient Toulouse s’envoler en fin de période (11-15).

Face à une pénurie d’arrière droit dans son effectif, Coach Courtial repositionnait Matthieu Drouhin sur ce poste, laissant l’aile au jeune Andrea Guillaume. Saran grapillait peu à peu son retard et égalisait même par l’intermédiaire d’Igor Anic (47’ 23-23). Espoir de courte durée car Toulouse reprenait deux unités d’avance via deux passes interceptées. Encore une fois, Saran revenait au score par la fougue du jeune Andrea Guillaume.

Sur la dernière action Saranaise, Idrissi sortait un ultime arrêt sur un tir de Vozab (59’ 28-29) qui offrait les 2 points aux visiteurs. Philippe Gardent aura remporter la bataille tactique du soir en empechant de belle manière le jeu à 7 saranais. De son côté, le Saran Loiret Handball pourra regretter sa première mi-temps compliquée offensivement.

SCORE FINAL 28-29

1 Commentaire

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En haut
X