Handball

Saran et maintenant?

Officiellement relégué en Proligue depuis la semaine dernière, le Saran Loiret Handball a joué ce soir son dernier match dans l’élite du handball français face à Tremblay. Une défaite/ / victoire anecdotique qui scelle ainsi la fin d’une belle aventure de deux ans. Le plus dur va commencer maintenant pour le club loirétain… Se reconstruire…

Sans enjeu, cette dernière rencontre de championnat servait juste d’occasion pour le Saran Loiret Handball de remercier ses supporters. Les remercier d’avoir toujours rempli la Halle du Bois Joly ou le Palais des Sports. Les remercier de les avoir toujours soutenu durant cette campagne. Remercier les «historiques» de « la bande à Courtial», auteurs des montées en Proligue et Starligue (M’Bemba, Muyembo, Bordier, Perrin). Une sorte de jubilé en somme… Sur le terrain, les Saranais auront offert une victoire à leurs supporteurs dans un match dans l’ensemble maitrisé.

Et maintenant?

Avec cette descente et les nombreux départs déjà actés, il va falloir reconstruire à commencer par ce poste si stratégique du gardien de but qui aura fait défaut à Saran cette saison. Sur ce point, Sierra le portier espagnol passé par le Paris Saint Germain apportera son talent et son expérience aux loirétains. Il pourra être intégré par son compatriote Chema Rodriguez. Le champion du Monde 2013 a encore un an de contrat et devrait être de la partie au poste central. Au poste de pivot Courtois en provenance de Tremblay remplacera Nico Bordier et Pépé. Tant de chantiers sportifs et financiers qu’attendent le Saran Loiret Handball dans sa quête de retour en Lidl Starligue.

La der de Naer…

Un reporter ne doit normalement pas prendre partie, ça tombe bien car je n’en suis pas un et que personne ou presque liront cet article 😉

Que cela soit au Palais des Sports, à la Halle du Bois Joly ou lors des déplacements de Dunkerque à Montpellier, cela aura été un réel plaisir de vous suivre dans cette aventure pour Orleans Actu’.

Merci Saran et n’oubliez pas SARANFOU !

 

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En haut
X