Handball

Saran loin d’être ridicule

Le Saran Loiret Handball s’est incliné ce soir 32-29 à Montpellier mais aura livré une très belle opposition face au second de Lidl Starligue.

Dans cette rencontre déséquilibrée sur le papier, Miro Kocic rentrait de suite dans la rencontre en effectuant sur la première action montpelliéraine, un arrêt puis un second. Malheureusement, Drouhin ne concrétisait pas son jet de 7 mètres. Il fallait attendre la 4ème minute pour voir Montpellier ouvrir le score par le joueur originaire de Toury, Valentin Porte. Les Saranais ne trouvaient pas la faille dans une défense adversaire solide (8’ 5-2). De même, lorsque les opportunités se présentaient, le dernier rempart de Montpellier, Nikola Portner brillait comme sur ce double arrêt face à Eymann et Lamazaa Parry (12’ 7-2). Sans aucune surprise les Montpelliérains prenaient le large (22’ 15-7). Heureusement s’il y a bien une qualité que l’on ne pourra pas reprocher aux Saranais, c’est bien de ne jamais lâcher. En effet, les hommes de Fabien Courtial infligeaient un 4-0 aux locaux et revenaient dans cette fin de première période (27’ 15-11). Les arbitres renvoyaient les acteurs de la rencontre aux vestiaires sur le score de 17-12.

Andrea Guillaume ouvrait les hostilités de cette seconde période en alignant Vincent Gerard. Saran débutait cette nouvelle demi-heure de belle manière et revenait à trois unités (35’ 19-16). Montpellier s’en remettait à son homme fort, Valentin Porte qui évitait un mal de crâne à son équipe. Le public de René Bougnol ne s’attendait certainement pas à une telle opposition et le faisait savoir (43’ 24-20). Les Saranais sans complexe faisaient jeu égal avec le second du championnat (50’ 26-22). Cependant, les efforts consentis pour revenir dans la partie commençaient à se ressentir côté loirétain et Montpellier en profitait (54′ 29-24). Accrochés jusqu’au bout Montpellier s’impose finalement 32-29 et reste donc invaincu dans cette Lidl Starligue.

Saran aura livré une très belle seconde période et Fabien Courtial se félicite du niveau affiché par tout l’effectif ce soir et notamment « Yann Gheysen qui retrouve peu à peu un jeu plus varié et permet à Chema de souffler ».

 

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En haut
X