Culture

Un ovni appelé « Babysitting » à l’affiche au cinéma

« Babysitting » a obtenu le prix du public et prix spécial du jury au Festival de l’Alpe-d’Huez. Il ne ressemble à aucun autre film. Images embarquées dans une atmosphère totalement loufoque, entre « Projet X » et Rémi Gaillard, nul doute, ce film va faire un carton auprès des jeunes.

Babysitting marque le premier passage derrière la caméra pour l’humoriste, animateur et scénariste Philippe Lacheau ( au centre de la photo ), trublion du paf célèbre pour être le chef de file de la troupe comique « La Bande à Fifi », et pour avoir notamment œuvré dans la pastille humoristique « la Cave à l’info » dans le « Vrai Journal » sur Canal+, ou encore dans le divertissement « Chut, chut, chut » sur W9.

baby3baby4

A 33 ans, l’acteur crève l’écran dans un scénario original. L’histoire est celle de Franck (Philippe Lacheau), standardiste dans une maison d’édition dirigée par Marc Schaudel (Gérard Jugnot), un patron tyrannique. Faute de babysitter pour son jeune fils Rémy, et à la veille d’une importante remise de prix, il jette son dévolu sur Franck à qui incombe la lourde responsabilité de garder le sale gosse. Le fringant jeune homme doit renoncer à sa fête d’anniversaire, prévue pour ses trente ans.

baby6baby11

« Le seul enfant que j’ai gardé c’est mon petit frère » nous confie Philippe Lacheau. « L’idée de ce film m’est venu dans mon bain en 2010. A l’époque, il y avait beaucoup de films caméra à l’épaule comme « Paranormal Activity », « Projet blair witch », « Cloverfield ». Des films qui faisaient peur. Du coup, j’ai eu l’idée de reprendre ce principe mais sous forme de comédie. J’ai contacté Gérard Jugnot par Facebook et il m’ a mis en relation avec son agent à qui j’ai envoyé le scénario sans y croire. Une semaine après, il m’écrivait par mail. Il avait adoré ».

baby8baby5

A noter qu’au cours de la fête délirante organisée dans « Babysitting », une des strip-teaseuses se lance dans une chorégraphie pour le moins insolite, en s’accroupissant sur les épaules de Franck (Philippe Lacheau). Cette chorégraphie est appelée le « Surra de Bunda ». C’est une danse brésilienne qui consiste à gifler avec ses fesses, au rythme de la musique, le visage d’un homme pour se venger de son infidélité.

baby2

Vidéo des comédiens au contact des orléanais : http://youtu.be/rgQ_GpfpQTA
Confidences des comédiens : http://youtu.be/a9eF4JOCjJI
Bande annonce du film : http://youtu.be/lmytMztrhM4

 

 

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En haut
X