Handball

AVEC DES VALEURS RETROUVEES, SARAN PLUS FORT

Dans ce choc des extrêmes, les Saranais auront pousser le leader parisien jusque dans ses derniers retranchements. Une défaite 30-29 mais des valeurs retrouvées et un jeu à 7 parfaitement exécuté. Merci pour ce moment…

Dans son schéma d’attaque habituel, Saran donnait le coup d’envoi et … prenait les commandes sur un but d’Igor Anic. Emmenés par ses stars le PSG Handball ne tardait cependant pas à mener les débats (9’ 5-3). Dans les buts Kocic, dans une forme peu vue cette saison, évitait à son équipe de prendre l’eau. Cette confiance retrouvée boostait tout le collectif Loirétain. Les Saranais plus solidaires que lors de leurs dernières sorties restaient au contact des stars parisiennes (20’ 9-9). Ils auraient même pu repasser devant mais ni Drouhin sur 7 m, ni Alexis Jallamion ne validaient leurs tentatives. Les Parisiens accéléraient en fin de première période pour rentrer aux vestiaires avec une avance confortable de cinq unités (30’ 17-12).

Les Saranais attaquaient cette seconde période sans complexe et revenaient à deux unités de quoi faire douter le PSG qui faisait revenir sur le parquet de Coubertin, une grosse partie de ses cadres (40’ 22-20). Miro Kocic tout simplement royal ce soir, continuait sa prestation XXL et Vozab égalisait. En tribunes, les supporteurs du Saran Loiret Handball prenait le dessus sur leurs homologues parisiens (48’ 23-23). En face, Paris s’en remettait à Uwe Gensheimer, l’international allemand intraitable son aile gauche (11 buts) redonnait l’avantage au club de la capitale. Nikola Karabatic écopait de 2 min et Saran ne se privait pas pour prendre l’avantage à 4 minutes du coup de sifflet mais capitaine Narcisse en sauveur égalisait dans la foulée. La doublure d’Omeyer, Skof venait contrarier la cadence saranaise sur un tir de Guillaume (57’ 29-29) mais Narcisse, encore lui, fracassait la barre. La tension était à son paroxysme et l’exploit possible. Skof, sortait un nouvel arrêt qui offrait une balle de match aux Parisiens que Daniel Narcisse concrétisait. Défaite du Saran Loiret Handball 30-29. Ce résultat n’impacte cependant pas le classement puisque dans le même temps Créteil s’est incliné à domicile face à Toulouse.

Les Saranais seront passés tout près d’un exploit mais avant tout l’objectif était de retrouver des valeurs. Un sentiment partagé par Fabien Courtial, ravi de la prestation de ses joueurs mais espère qu’il n’y aura pas un excès de confiance avant d’affronter Dunkerque à domicile mercredi prochain.

2 commentaires

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En haut
X